L’Étrange Histoire d’Edward Selgorn : personnages en quête d’auteur

L’écrivain Edward Selgorn est mort la nuit dernière, laissant son dernier roman inachevé. Ce petit pitch laisse présager un scénario d’enquête policière, mais celui-ci est plutôt singulier puisque les joueurs incarnent… les personnages du roman ! Bienvenue dans l’une des salles du tout nouveau Escape Lab à Paris.

Depuis son ouverture l’automne dernier, l’Escape Lab a réussi à frapper fort en hébergeant, dans ses 1 300 m² en plein coeur de Paris, 11 Escape Games très différents les uns des autres. « L’Etrange Histoire d’Edward Selgorn » n’est certainement pas le plus original d’entre eux en termes de mécanique ou de technologie, mais son storytelling parfaitement ciselé se prête à des énigmes inventives et d’un très bon niveau.

L’objectif pour les joueurs est de réussir à faire survivre ces personnages de roman qu’ils incarnent en réunissant les mots d’une ultime page romanesque, assurant l’achèvement du livre et leur pérennité… C’est donc littéralement à la recherche de bouts de phrases que l’équipe est livrée pendant 60 minutes, dans une salle à ambiance très littéraire, mêlant des genres variés (du fantastique au théâtre, en passant par la littérature érotique ou du XIXe siècle). Si les énigmes sont inspirées de la littérature, elles sont à la portée de tous et ne requièrent aucun savoir spécifique, elles fonctionnent plutôt comme une série de clins d’oeil et d’hommages aux écrivains. Aucune énigme n’est particulièrement difficile, mais toutes exigent une certaine créativité dans la manipulation. Pas mal de fouille et d’observation sont également nécessaires, ce qui permet aux joueurs les moins à l’aise avec la partie réflexion  du jeu d’avoir tout de même leur rôle à jouer.

On ne conseille pas nécessairement cette salle aux grands débutants, d’autant qu’elle est peu immersive (décors assez simples, quoique très bien adaptés au thème), bref sans doute pas la plus idéale pour découvrir le principe d’une Escape Room. Toutefois, tout s’enchaîne avec fluidité, et c’est l’une des salles les plus cohérentes en matière de fonctionnement logique qu’il nous ait été donné de tester, ce qui a permis à notre équipe de 3 joueurs de s’en sortir en moins de 49 minutes. Un autre avantage : elle existe en 3 exemplaires, ce qui permet de l’expérimenter à 3 équipes simultanées, pratique dans un cadre de team building par exemple. Au final, bien qu’elle ne soit pas d’une originalité exceptionnelle, « L’Etrange Histoire… » est une Escape aux énigmes bien ficelées, et que l’on conseille vivement.

L’Étrange Histoire d’Edward Selgorn, The Escape Lab
2 à 5 joueurs, 60 min.
21 rue du Sentier, Paris 2e

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s