« Projet Gaia »

Refonte du jeu à succès « Terra Mystica », « Projet Gaia » (Z-Man Games) est un jeu d’exploration et de gestion spatiale à la stratégie complexe et polyforme, mais qui ne sacrifie en rien à la fluidité du gameplay : une réussite totale.

Entré presque immédiatement dans le top 10 des meilleurs jeux sur Board Game Geek, « Projet Gaia » du duo Helge Ostertag et Jens Drögemüller est devenu en quelques mois, début 2018, le phénomène en matière de jeux de stratégie pour joueurs plutôt avancés. Si la lecture des règles et la première mise en place requièrent 30 à 45 minutes de concentration intense (accentuée par la traduction malheureusement approximative, on conseille de jeter un coup d’oeil aux FAQ publiés sur le web), les séquences de jeu en elles-mêmes sont particulièrement bien pensées, et le système finalement assez simple à prendre en main.

Pour résumer, les phases d’actions, alternées entre les joueurs, consistent dans un choix cornélien entre exploration et conquête du plateau spatial (hexagones dont la taille change selon le nombre de joueurs), évolution sur la table des compétences (Terraformation, Navigation, Intelligence Artificielle, Gaiaformation, Economie et Recherche) ou actions spécifiques visant à engranger des points de victoire directs, notamment via un système d’alliances de planètes. La multiplicité des choix stratégiques est assez énorme et difficile à appréhender lors d’une première partie, d’autant que chaque joueur incarne une faction aux pouvoirs asymétriques, et qu’un certain nombre de paramètres (notamment les conditions de scoring pendant la manche et en fin de jeu) sont tirées aléatoirement au début de chaque partie.

Etant donné la profondeur de réflexion nécessaire entre chaque tour, qui tient parfois du casse-tête, « Projet Gaia » est à déconseiller aux habituels de l’analysis-paralysis. Comme dans « Terra Mystica », le thème, même s’il est correctement exploité, demeure un peu prétexte au profit d’une mécanique sophistiquée. Et ce n’est pas un reproche qu’on peut lui faire, tant cette dernière, sans révolutionner le gameplay du jeu contemporain, est une excellente synthèse de quelques-uns de ses meilleurs principes ; et offre à chaque joueur, comme dans les meilleures pépites kubenbistes comme « Agricola », au-delà du plaisir agonistique, la satisfaction de gérer son petit pré carré, représenté ici par un tableau de faction individuel, tenant à jour les ressources (minerai, or et connaissance) et les bâtiments (à upgrader pour débloquer de nouveaux pouvoirs). Bref, un jeu exigent mais pas trop, qui s’affirme clairement comme l’une des toutes meilleures expériences stratégiques de ces dernières années.

« Projet Gaia », édité par Z-Man Games
1 à 4 joueurs à partir de 12, durée environ 90 à 180 min.
Prix conseillé : 77 €.
https://www.zmangames.com/en/products/gaia-project/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s